Exhortations

Jeunes prédicateurs

IMG_0900.JPG

L’homiletique => C’est L’art de Prêcher; C’est également une méthodologie de la parole pour retenir, captiver, édifier l’auditoire.

Parler des hommes à Dieu c’est la prière ; et parler de Dieu aux hommes, c’est la prédication.

La parole de Dieu prêchée est très importante; Jésus lui-même est appelé LA PAROLE, donc de ce fait, il réside dans sa parole avec puissance !

L’éloquence publique est un Don de l’âme qui rend un individu maitre du cœur et de l’esprit des autres afin d’être persuasif. Bien entendu à utiliser dans le bon sens du Don et non par abus car beaucoup usent de ce Don pour manipuler les gens !!! Au jour du jugement, il leur sera demandé de rendre des comptes pour les âmes !!! Et les portes du Royaume de Dieu leur sera complètement fermées !!!

Pour ceux qui sont appelés à annoncer l’evangile, il faut être inspiré et conduit par le Saint-Esprit seul, pour les besoins de l’auditoire. Il faut se mettre à la place du public et communiquer sa propre expérience de la parole biblique (montrer l’amour et la compassion de Dieu pour eux, d’une manière vécue) afin de faire vibrer les cordes dans les cœurs et dans l’esprit de ceux qui écoutent; Tout en évitant devant la chaire les sujets sociales, politiques et littéraires qui sont éphémères et qui ne nourrissent pas l’âme.

Bien choisir les sujets/thèmes bibliques, en évitant la prédication sentimentale et caressante, sauf si l’Esprit de Dieu vous y conduit (Chose rare mais possible).

Voici 3 grandes catégories de prêche :

1) La prière.

2) Les saisons (Adaptation au besoin de l’auditoire selon le contexte).

3) La nouveauté (révélation).

IMG_0902.JPG

Ne pas baser l’essentiel de l’homélie uniquement sur l’AT mais le mettre à la LUMIERE de l’Evangile (NT). Surtout, il faut établir des correspondances entre les deux livres car en eux existe une puissance libératrice ! Et les deux ensemble c’est l’assurance, la confirmation et la garantie de la révélation dans les esprits ! D’où l’importance d’une bonne Herméneutique (Une bonne interprétation des textes bibliques) lorsqu’on est appelé à la prédication.

Vôtre thème clé doit être solide et précis, un enseignement net et déterminé, afin d’en voir l’efficacité et l’impact immédiat.

Un bon sermon ne doit pas être trop long (maxi 1h) sauf si l’Esprit de Dieu vous conduit au delà.

Un temps de préparation du discours et de la gestuelle est nécessaire.

Le contenu de la prédication doit être en accord avec le thème clé, d’une manière substantielle afin que le discours et le thème soient en étroite relation pour faire jaillir la révélation dans les esprits et de nourrir les âmes.

Respecter une chronologie logique dans le discours et utiliser des mots clés qui accentuent et illustrent  le sujet. Il faut étayer vos dires par des images (poétiques ou proverbiales), par des comparaisons ou anecdotes significatives pour mieux éclairer le message (mais sans trop s’attarder dessus). Ces images et anecdotes permettent d’éveiller et d’ouvrir l’imagination des auditeurs pour leur permettre de s’identifier ou de créer un lien entre leur vie et la parole de Dieu et de se dire que le prédicateur parle d’eux…

Le but étant de fixer et de garder l’attention de l’auditoire (spontanéité, plaisanterie et improvisation, si besoin tout en restant solennel).

IMG_0903.JPG

Concernant la gestuelle, il faut éviter le plus possible de se tenir debout devant la chaire ! Ou encore de s’accrocher à elle; La chaire rend le sermon dure et agressif et parfois trop légaliste. Cela accentue parfois la maladresse, si vous l’êtes.

IMG_0901.JPG

Au contraire, il faut du dynamisme dans les mouvements et surtout être libre de ses mains afin qu’elles accompagnent vos paroles comme une douce musique.

Pas de geste brutal ni par les mains ni par les pieds car pour que la parole ait de l’impact dans les âmes, il n’est pas nécessaire d’être brutal ! Encore moins d’hurler comme si vous aviez affaire à des sourds en face de vous !

Éviter également de mettre les mains dans les poches, ou derrière le dos ou bras croisés etc…

Pour conclure avec une spéciale dédicace aux jeunes prédicateurs : « Surtout, soyez si riches d’idées, si fervents et si pleins de grâce, que les auditeurs ne s’occuperont guère de la façon dont vous leur distribuez la bonne nouvelle ; car s’ils s’aperçoivent qu’elle descend du ciel bien fraîche, et s’ils la trouvent douce et abondante, ils ne s’arrêteront que peu au panier dans lequel vous la leur apporterez. »

« Toutefois, sachez que VOUS êtes un instrument que Dieu s’est choisi pour parler à son peuple, alors demandez à Dieu que son peuple puisse reconnaître que votre témoignage de sa parole est vrai, sérieux et fort. Et avant tout rendez vous recommandables à toute conscience d’homme, sous le regard de Dieu, et alors on vous tiendra quittes des attitudes. »

Bien à vous mes ami(e)s, Et encore Spéciale dédicace aux jeunes prédicateurs !!!

Bélicha NGAMBE, Servante de Dieu

(Divers Sources Théologiques dont Charles Haddon Spurgeon 1834-1892).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s